Quels diagnostics immobiliers pour votre location ?

Les diagnostics immobiliers doivent impérativement être annexés au bail.

Exemple de diagnostic de performance énergétique

Mais ce n’est pas tout : votre annonce de mise en location doit comporter obligatoirement les des deux notes figurants sur le diagnostic de performance énergétique (DPE, émissions de gaz à effet de serre et consommation énergétique du logement).

Les diagnostics immobilier à annexer au bail

Les diagnostics immobiliers à annexer au bail dépendent de la nature de votre logement (âge, présence de gaz de ville, …) :

  • Diagnostic de performance énergétique (DPE). Valable 10 ans
  • Constat de risque d’exposition au plomb (CREP) si le logement date d’avant janvier 1949. Valable 6 ans
  • Etat des risques naturels, miniers et technologiques (ERNMT) si le logement est situé dans une zone à risque. Valable 6 mois

A partir de janvier 2018 il faudra également fournir les diagnostics suivants :

  • Etat de l’installation intérieure de l’électricité si l’installation électrique a plus de 15 ans. Valable 3 ans
  • Etat de l’installation intérieure du gaz si l’installation a plus de 15 ans ou si le dernier certificat de conformité a plus de 15 ans. Valable 3 ans

Pour ces deux derniers diagnostics immobiliers vous pouvez fournir d’autres pièces en remplacement. Consultez le site service-public.fr où tout est indiqué.

Comment réaliser les diagnostics immobiliers rapidement ?

Vous trouverez sur Internet de nombreux diagnostiqueurs qui vous proposent de prendre rendez-vous en ligne.

La réalisation des diagnostics immobiliers impose la présence d’un occupant au domicile et ils se déroulent bien évidement en journée. En conséquence, si vous ne pouvez pas être présent vous pouvez toujours opter pour un créneau de diagnostic le samedi mais cela coûte souvent plus cher. A moins de s’y prendre à l’avance donc ne tardez pas.

Par ailleurs sachez que ces diagnostics ont une durée de vie longue. Si finalement vous ne mettez pas en location tout de suite vous n’aurez à refaire que l’ERNMT qui ne nécessite pas le déplacement d’un diagnostiqueur. C’est donc celui qui coûte le moins cher.