Remettre en vente un bien après une baisse de prix

Remettre en vente son bien : pas facile mais parfois nécessaire

Remettre en vente son bien n’est pas toujours facile mais parfois nécessaire : en suivant les conseils ci-dessous vous éviterez de futures déconvenues.

A ne pas faire pour une remise en vente

Lorsque l’on baisse le prix de son bien il y a un risque d’envoyer un mauvais signal aux acheteurs. Un des moteurs de l’achat immobilier est l’espérance de plus-value à terme. En baissant le prix vous traduisez que le bien est déjà surévalué. Dur d’espérer alors une plus value.

Ne pas modifier simplement le prix sur son annonce. En effet les acheteurs sont à l’affut pendant longtemps et ont souvent regardé de nombreuses fois les annonces pour identifier les biens qui leur plaisent.  Ils connaissent donc bien les annonces, verraient immédiatement que vous avez baissé le prix et concluront donc que vous avez du mal à vendre.

De plus certains moteurs de recherche immobilier indexent les annonces et identifient automatiquement les baisses de prix. C’est un signal que vous ne voulez pas envoyer.

Ne pas mettre un « urgent » en titre d’annonce. C’est indiquer que c’est urgent pour vous, mais pas pour l’acheteur. Il en profitera pour essayer de négocier à la baisse.

A faire avant de remettre en vente son bien

  1. Retirer si possible temporairement le bien de la vente. Supprimez votre annonce sur quelques sites. Quitte à mettre la nouvelle annonce sur d’autres sites d’abord.
  2. Prendre quelques nouvelles photos (par exemple dans le but de changer la photo principale de l’annonce). Il ne s’agit pas de refaire tout le travail mais de donner un air de nouveauté à l’annonce. Vous pourriez en profiter pour mettre une ou deux photos qui vous ont souvent été demandées lors de la première mise en vente.
  3. Publier de nouvelles annonces avec un descriptif amélioré. L’annonce paraîtra nouvelle ou mieux mise en valeur. Profitez-en pour insister sur les questions qui revenaient souvent lors de votre précédente tentative

Et la suite vous connaissez … 🙂 (ou alors relisez notre article sur la bonne démarche pour réussir votre vente entre particuliers)