Le blog
Réussir l'immobilier

Les villes de province sont elles aussi touchées par la flambée des prix de l'immobilier.



Réussir l'immobilier Actualité de l'immobilier Hausse des prix de l'immobilier en province

Tous les articles immobiliers de la rentrée ne parlaient que d’une chose : les 10 000€ du m2 à Paris en s’interrogeant sur la façon dont les prix allaient évoluer dans les prochains mois.

De la même façon que cette hausse des prix parisiens s’est propagée aux villes périphériques, un certain nombre de villes de province connaissent des hausses de prix importantes.

Que cela soit dû à la mise en place d’infrastructures comme des lignes de train à grande vitesse (Bordeaux, Rennes, …), l’impact de la baisse des taux qui augmente le pouvoir d’achat immobilier, la délocalisation des emplois, le niveau des prix en région parisienne, les prix en province ont connu des hausses inégales mais pour certaines villes très importantes.




Hausse des prix de l'immobilier des villes moyennes

Si Bordeaux a été la star des villes de provinces ces dernières années en matière de hausse de prix, ce sont désormais d’autres villes comme Nantes, Lyon qui tiennent le haut de la fourchette avec des hausses de près de 10% en une année, un certain nombre de villes plus petites font également leur entrée dans le TOP10.

C’est le cas par exemple d'Angers, de La Rochelle, de Strasbourg, de Poitiers ou encore de Quimper qui après une dizaine d’année de quasi-stagnation semble engager un mouvement qui n’est peut-être qu’un début.

Parmi les villes haussières on retrouve également des villes comme Rennes, Marseille ou encore Lille et l'indice de pression immobilière (IPI) des 50 plus grandes villes de France est en progression régulière ces derniers mois.

Si l’on regarde les grandes villes de France hors Paris, les prix et les tendances sont les suivants :
  • Lyon : 4 485 euros le m² et + 10,2 % en un an
  • Nantes : 3 262 euros le m² et + 9,3 %
  • Villeurbanne : 3 257 euros le m² et + 7,8%
  • Angers : 2 033 euros le m² et + 4,8%
  • Toulouse : 3 086 euros le m² et + 7,1 %
  • Poitiers : 1 626 euros le m² et +3,0%
  • La Rochelle : 3 496 euros le m² et +5,8%
  • Strasbourg : 2 886 euros le m² et + 4,3 %
  • Rennes : 3 013 euros le m² et + 7,0 %
  • Quimper : 1 431 euros le m² et + 2,8 %

Au-delà du Top 10, on retrouve également des villes comme:
  • Lille : 2 692 euros le m² et + 2,9 %
  • Montpellier : 2 888 euros le m² et + 1,9 %
  • Nice : 4 158 euros le m2 et - 0,4 %

Comment expliquer cette hausse des prix de l’immobilier en province

Cette tendance qui devrait se poursuivre est largement portée par la baisse des taux d’intérêt mais également par le fait que l’on compte dans ces différentes villes beaucoup plus de vendeurs que d’acquéreurs ce qui se traduit, outre la hausse des prix, par des délais de transaction qui se raccourcissent pour s'afficher désormais à deux mois en moyenne dans bon nombre de ville de province.

Le marché immobilier est par ailleurs largement soutenu par l’évolution de l’emploi en France avec un taux de chômage qui est passé en quelques années de 10,5% à moins de 9%, ce sont près de 500 000 personnes en France qui sont dans des conditions ou l’accès à la propriété est facilité par un emploi.

Les prix sont également largement portés par les 30-40 ans qui n’ont pas les moyens de s’acheter un bien familial à Paris et qui partent vivre et travailler en province ou ils font monter les prix des métropoles régionales. C’est le cas par exemple de Bordeaux, Toulouse, Nantes ou encore Rennes qui profitent à la fois d'une démographie positive et d'un marché de l'emploi dynamique.

On voit de plus en plus de grandes entreprises installer une partie de leurs activités en province ou les incitations sont souvent fortes et les couts très inférieurs à ce que l’on trouve en région parisienne par exemple. C’est le cas par exemple de Rennes ou l’on voit se développer un pôle technologique à la pointe qui, outre des acteurs locaux, compte des grandes entreprises comme Orange ou Google qui renforcent clairement l’attractivité de ces villes.

Les villes quartiers par quartiers

Si l’on passe en revue les différentes villes, les tendances sont les suivantes :

Marseille

Marseille reste une ville relativement abordable même si les biens les mieux situés font monter les enchères.

Lyon

Lyon fait partie des villes très dynamique en ce moment. Elle est un mélange de quartiers traditionnels bien établis et secteurs en mutation. Elle bénéficie par ailleurs de tous les atouts de la grande ville en termes d’infrastructures. Les tendances sont clairement à la hausse.

Lille

Lille connait une hausse des prix avec une relative pénurie de biens. Certains quartiers comme Wazemmes, Bois-Blancs ou encore Fives restent plus abordables.

Toulouse

La demande à Toulouse qui reste très dynamique sur le plan économique, reste très forte. Seuls quelques secteurs comme Toulouse Aerospace ou la Cartoucherie restent accessibles.

Grenoble

Grenoble fait partie des grandes villes françaises ou le prix ne bougent pas beaucoup. Si quelques quartiers restent très demandés, la demande reste raisonnable sur la ville.

Rouen

Rouen connait un certain dynamisme ces derniers temps avec une frontière naturelles constituée par la Seine. Au sud, on retrouve les quartiers les moins chers alors que les prix dans le centre restent plus élevés.

Rennes

Rennes a profité à plein de la mise en place de la ligne TGV Grande vitesse depuis Paris qui met Rennes à 1h20 de Paris. Rennes bénéficie également d’une très forte dynamique économique avec en particulier un pôle technologique très dynamique.

Bordeaux

Bordeaux est la référence en matière de hausse de l’immobilier en Province. Elle bénéficie, outre son dynamisme économique, du très gros programme de rénovation de ces 10 dernières années ainsi que de la mise en place de la ligne de TGV de bout en bout. Après une année d’accalmie qui a suivi les 10 années d’euphorie, les prix semblent repartir à Bordeaux.

Strasbourg

Porté par les activités européennes, par son activité économique et sa proximité avec l’Allemagne, Strasbourg reste une ville dynamique sur le plan immobilier. Certains quartiers sont en train d’émerger et complément des quartiers du centre qui continuent d’être recherchés.

Nantes

Nantes connait actuellement un dynamisme économique très important qui en fait une des villes de province qui a clairement le vent en poupe. Les prix s’inscrivent donc dans la même dynamique avec une offre qui est désormais très inférieure à la demande.

Montpellier

Montpellier a relativement le vent en poupe que cela soit dans les beaux quartiers mais également dans les secteurs périphériques desservis par le tramway. L’emplacement reste malgré tout, comme dans bon nombre de ville, un élément très important


L'agence imkiz vous accompagne partout en France

Si vous hésitez à vendre votre bien immobilier de particulier à particulier mais que vous ne souhaitez pas payer des commissions d'agence élevés, vous pouvez nous contacter. Cela ne vous engage en rien. imkiz.com, c'est une agence entièrement digital qui se chargera de la vente de votre bien à partir de 890€ et grâce à notre mode de fonctionnement totalement digital nous vous accompagnons partout en France où que soit situé votre bien.

L'agence imkiz intervient donc partout en France et vous permet de beneficier sur l'ensemble du territoire de ses frais d'agence réduits.

N'attendez plus, contactez-nous pour la vente ou la location de votre bien immobilier.





Partager sur Facebook   Partager sur Twitter   Partager sur LinkedIn



VENTE IMMOBILIERE
dès 890 €
Liberté garantie
Paiement au succès
Trouvez un acquéreur rapidement
Economisez sur la commission d'agence
Un accompagnement de a à z pour une vente réussie au meilleur prix




Nous utilisons des cookies pour le bon fonctionnement du site, en continuant vous en acceptez l’utilisation.       En savoir plus