Le blog
Réussir l'immobilier

Renégocier son assurance emprunteur peut rapporter gros



Réussir l'immobilier Les Partenaires de l'immobilier Renégocier son assurance emprunteur

Depuis le 12 janvier 2018, tout emprunteur a la possibilité de résilier annuellement son assurance de prêt. Une excellente nouvelle pour les propriétaires pour qui l'opération peut être très rentable. Pourtant, près de 50 % des Français disent ne pas être au courant de la mise en place de l’amendement Bourquin, leur permettant de réaliser de nombreuses économies.




Des économies de plusieurs milliers d’euros

En fonction du montant du crédit immobilier, de l’âge et de l’état de santé de l’emprunteur, les économies à réaliser sur l’assurance peuvent être conséquentes. Selon une étude menée par l’observatoire BAO France, pour un prêt de 200.000 €, l’économie moyenne réalisable en souscrivant l’assurance emprunteur auprès d’un organisme alternatif s’élève à 6.425 €. En effet, le coût moyen de l’assurance de prêt souscrite auprès d’une banque est de 15.525 € (sur toute la durée de l’emprunt). Les assureurs alternatifs, quant à eux, ont la possibilité de proposer cette même assurance, comportant des garanties équivalentes, à seulement 9.100 €.

Cependant, il est conseillé d’étudier la question et de comparer les offres car chaque cas est différent. Dans certaines situations, il est même possible que l’organisme prêteur propose des tarifs plus avantageux.

Quand et comment déléguer son assurance emprunteur ?

Évolutions législatives sur l'assurance emprunteur

Depuis plusieurs années, et plus précisément depuis la mise en place de la loi Lagarde en 2010, les emprunteurs bénéficient de plus en plus de liberté concernant l’assurance de leur prêt immobilier. En effet, cette réglementation leur a d’abord permis de souscrire l’assurance emprunteur auprès d’un organisme alternatif (assureur, courtier) : c’est ce que l’on appelle la délégation d’assurance. Avant cette date, ils étaient dans l’obligation de la souscrire auprès de la banque prêteuse. Cependant, cette loi n’a pas rencontré le succès escompté. En effet, la plupart des emprunteurs étaient mal informés. De plus, il fallait impérativement souscrire cette assurance au moment de la contraction de l’emprunt.

C’est notamment pour cette raison qu’une autre loi a été mise en place en 2014. Il s’agit de la loi Hamon qui a permis aux emprunteurs de résilier leur assurance de prêt au cours de la première année de souscription. Ainsi, ils ont la possibilité de comparer et de la souscrire auprès d’un assureur alternatif.

L'amendement Bourquin facilite la renégociation d'assurance emprunteur

Enfin, et depuis peu, l’amendement Bourquin est venu renforcer la liberté des consommateurs et l’ouverture de ce marché, jusqu’ici majoritairement détenu par les banques. Officiellement instauré le 12 janvier 2018, cet amendement permet aux emprunteurs de résilier leur assurance de prêt chaque année, à la date anniversaire du contrat. Pour cela, il suffit de souscrire un nouveau contrat d’assurance présentant des garanties au minimum équivalentes à celles du contrat initial et d’en avertir l’organisme bancaire au minimum 2 mois avant la date d’échéance.

Cet article vous est proposé par bonne-assurance.com



Partager sur Facebook   Partager sur Twitter   Partager sur LinkedIn

VENTE IMMOBILIERE
dès 1990 €
Liberté garantie
Paiement au succès
Trouvez un acquéreur rapidement
Economisez sur la commission d'agence
Un accompagnement de a à z pour une vente réussie au meilleur prix




Actualité de l'immobilier
3ème trimestre 2021, le marché immobilier marque le pas
Marché immobilier à Lyon : tendance pour le mois de septembre 2021 ?
Marché immobilier à Marseille : tendance pour le mois d'octobre 2021 ?
Marché immobilier : à quoi faut il s’attendre pour cette rentrée 2021 ?
Les agences immobilières en Ligne: qui sont-elles ?
Mai 2021 : est-ce le bon moment pour mettre en vente son bien immobilier ?
Le marché immobilier janvier 2021
Simplification de l'accès au crédit immobilier en 2021
La fin des passoires thermiques en 2023
Les Frais lors d'une vente immobilière
Comprendre les tarifs des agences immobilières
Le coût réel de l'immobilier entre particuliers
Reconfinement : comment poursuivre votre projet immobilier
CoViD-19 - Projets immobiliers et confinement
CoViD-19 - Faut-il reporter votre projet immobilier ?
CoViD-19 - Comment signer sa vente ou sa promesse de vente chez le notaire ?
CoViD-19 - Faut-il craindre une hausse des taux d’intérêt ?
CoViD-19 - Les leçons de 4 semaines de confinement sur le marché de l'immobilier à venir
CoViD-19 - Votre projet immobilier et la crise sanitaire
CoViD-19 - Votre vente immobilière pendant le confinement
Revue de presse
Les Agences immobilières low cost : bonne ou mauvaise affaire ?
Augmenter la valeur de son bien immobilier avant de le vendre ?
Rentrée 2019 : forte hausse de la taxe foncière
Le cap du million de ventes immobilières est dépassé pour la première fois
Dispositif PINEL, comment ça marche ?
Taux des crédits immobiliers en 2019
Faut-il encore acheter un bien immobilier à Paris ?
Les villes luttent contre les loyers élevés
Impact du grand Paris sur les prix de l'immobilier.
Récupérer et aménager ses combles en toute sécurité.
Vice caché ou dol, quelles sont les conséquences ?
La guerre est déclarée entre la FNAIM et PAP.
La suppression des passoires thermiques
Le plafonnement des loyers à Paris