Le blog
Réussir l'immobilier

Quelle est la tendance 2020 pour les prix de l'immobilier à Montpellier (Hérault)



Réussir l'immobilier Tendance de l'immobilier Tendance immobilier 2020 - Montpellier

Après une année 2019 qui a connu une hausse importante des prix de l'immobilier, que peut on attendre de l'année 2020 à Montpellier?




Montpellier : un marché immobilier en ébullition

L’année 2019 se termine sur les chapeaux de roue en matière de prix immobilier à Montpellier, capitale de l’Hérault.

Cette euphorie s’explique notamment par le dynamisme que connait la ville dont la démographie connait une croissance forte et continue. Chaque année, la ville de Montpellier qui est devenue la 7ème ville de France gagne 3 000 nouveaux habitants et la métropole entre 5 000 et 6 000.

Pour répondre à cette tension immobilière, de nombreux programmes ont été mis en place mais cela ne permet pas pour le moment de détendre les tensions immobilières forte que connait la ville que cela soit à l’achat ou à la location.

A titre d’exemple, si l’on se réfère aux données meilleurs agents, en décembre 2019 à Montpellier, le nombre d'acheteurs est supérieur de 23% au nombre de biens à vendre.

On a donc un marché immobilier très dynamique avec des prix sont en forte croissance depuis 10 ans :
  • 1 an + 2.1%
  • 2 ans + 4.9%
  • 5 ans + 11.6%
  • 10 ans + 26.3%
Coté rentabilité locative, Montpellier se situe en moyenne à 5,1% et pour les studios très recherchés par les étudiants très présents à Montpellier, les perspectives de rendement dans l’ancien y sont de 6 % bruts. Elles dépassent même les 6% dans des quartiers comme les Arceaux, près de l’université de Montpellier, ou encore le secteur près du parc Clemenceau ou le prix du mètre carré est pour le moment plus bas.

Prix moyen au m2 à Montpellier

Fin 2019, le prix moyen de l’immobilier à Montpellier est de 2 945 €/m2 avec une fourchette qui va de 2 209 € à 4 417 € pour les appartements. Pour les maisons, le prix est de 3 282 €/m2 avec une fourchette de 2 461 € à 4 923 €. Concernant les maisons, la taille du jardin vient également impacter le prix global du bien.

Au-delà de ces moyennes se cache une diversité importante d’un quartier à un autre :
  • Montpellier - Aiguelongue 3 245 €/m2
  • Montpellier - Aiguerelles 3 041 €/m2
  • Montpellier - Boutonnet 3 309 €/m2
  • Montpellier - Celleneuve 2 113 €/m2
  • Montpellier - Figuerolles 2 582 €/m2
  • Montpellier - Gares 3 108 €/m2
  • Montpellier - La Chamberte 2 408 €/m2
  • Montpellier - Les Arceaux 3 148 €/m2
  • Montpellier - Les Aubes 2 934 €/m2
  • Montpellier - Port Marianne 3 805 €/m2

Perspectives immobilières à Montpellier

Hormis un resserrement de la politique du crédit qui ne toucherait alors pas que Montpellier, rien ne laisse présager pour 2020 une inversion de la tendance.

Si la ville a engagé un important programme de logements neufs, ceux-ci s’étalent sur de nombreuses années et ne résoudra pas à court terme la pénurie de logements.

Par ailleurs, Montpellier a obtenu le label « French Tech », et attire sur son territoire de nombreuses entreprises liées aux nouvelles technologies et à l’industrie visuelle et créative. Montpellier est la deuxième zone d’emploi parmi les grandes métropoles dites « créatives », et a créé entre 2014 et 2019 près de 24 000 emplois dans le secteur privé, soit 4 800 nouveaux emplois par an.

La périphérie de Montpellier est également concernée par ces programmes. La ZAC République par exemple, à côté de la nouvelle mairie et qui bénéficie de la proximité de la mer et de l’aménagement d’un vaste parc verra à partir de 2019, la commercialisation de logements neufs à un prix entre 4.800 et 5.500 euros le mètre carré.

Au sud de la Montpellier, à côté de la gare de Boirargues à Lattes, qui va accueillir davantage de TGV dès 2020, on trouve encore des maisons dont le prix oscille entre 3.000 et 4.000 euros le mètre carré, à seulement dix minutes des plages de Mauguio. Cela ne devrait pas durer

Enfin, à Pérols, la relocalisation prévue des commerces sur l’avenue Georges Frêche, dans le cadre du projet Ode à la mer devrait également doper le volume de vente même si ce programme s’étale sur une longue période allant jusqu’en 2040.

Partager sur Facebook   Partager sur Twitter   Partager sur LinkedIn

VENTE IMMOBILIERE
dès 1990 €
Liberté garantie
Paiement au succès
Trouvez un acquéreur rapidement
Economisez sur la commission d'agence
Un accompagnement de a à z pour une vente réussie au meilleur prix




Actualité de l'immobilier
Les agences immobilières en Ligne: qui sont-elles ?
Mai 2021 : est-ce le bon moment pour mettre en vente son bien immobilier ?
Le marché immobilier janvier 2021
Simplification de l'accès au crédit immobilier en 2021
La fin des passoires thermiques en 2023
Les Frais lors d'une vente immobilière
Comprendre les tarifs des agences immobilières
Le coût réel de l'immobilier entre particuliers
Reconfinement : comment poursuivre votre projet immobilier
CoViD-19 - Projets immobiliers et confinement
CoViD-19 - Faut-il reporter votre projet immobilier ?
CoViD-19 - Comment signer sa vente ou sa promesse de vente chez le notaire ?
CoViD-19 - Faut-il craindre une hausse des taux d’intérêt ?
CoViD-19 - Les leçons de 4 semaines de confinement sur le marché de l'immobilier à venir
CoViD-19 - Votre projet immobilier et la crise sanitaire
CoViD-19 - Votre vente immobilière pendant le confinement
Revue de presse
Les Agences immobilières low cost : bonne ou mauvaise affaire ?
Augmenter la valeur de son bien immobilier avant de le vendre ?
Rentrée 2019 : forte hausse de la taxe foncière
Le cap du million de ventes immobilières est dépassé pour la première fois
Dispositif PINEL, comment ça marche ?
Taux des crédits immobiliers en 2019
Faut-il encore acheter un bien immobilier à Paris ?
Les villes luttent contre les loyers élevés
Impact du grand Paris sur les prix de l'immobilier.
Récupérer et aménager ses combles en toute sécurité.
Vice caché ou dol, quelles sont les conséquences ?
La guerre est déclarée entre la FNAIM et PAP.
La suppression des passoires thermiques
Le plafonnement des loyers à Paris