Le blog
Réussir l'immobilier

Frais d’agence immobilière : peut-on payer moins cher ?



Réussir l'immobilier Conseils pour les propriétaires Frais d’agence immobilière : peut-on payer moins cher ?

Vous ne souhaitez pas vendre votre bien immobilier de particulier à particulier mais vous ne souhaitez pas payer 5% d'honoraires. Comment faire pour faire baisser les frais d'agence ?




Vous hésitez à vendre votre bien immobilier par vous-même ou à passer par une agence immobilière mais vous trouvez que leurs honoraires sont vraiment très élevés.

En France les honoraires d'agence immobilière représentent en moyenne de 4,87 % du prix du bien si l’on se réfère à l’étude Galian qui fait référence en la matière. Au Royaume-Uni par exemple, une commission de 1 % est déjà jugée "trop élevée".

Les honoraires d’agence immobilière : comment ça marche ?

Lorsque vous vous faites accompagner par un agent immobilier pour la vente de votre maison, celui-ci va vous facturer des honoraires d’agence qui sont le plus souvent en pourcentage du prix de vente.

Le particularisme de ces honoraires d’agence, à la différence de ce qui se pratique dans les pays anglo-saxons, c’est que la loi impose à l’agent immobilier à ne les facturer qu’au moment de la vente si c’est lui qui a vendu votre bien. Au Royaume-Uni par exemple les agences "no sale no fee" (c'est à dire où on paye les honoraires qu'en cas de succès) sont un modèle très minoritaire.

En France l’agent immobilier a interdiction de facturer la moindre prestation (diagnostics, photos, diffusion de l’annonce, réalisation des visites, …) si la vente n'a pas eu lieu. C’est donc lui qui supporte les frais de commercialisation de votre bien, ce qui peut lui coûter cher quand c’est un de ses concurrents qui vend le bien.

Honoraires d’agence immobilière : comment payer moins cher ?

A la différence des frais de notaire qui sont encadrés par la loi (l’essentiel étant d’ailleurs des taxes ou "droits d'enregistrement"), la fixation des honoraires d’agence est totalement libre.

Si c’est l’agent qui définit ses honoraires, rien n’empêche le propriétaire de les négocier.

En premier lieu si vous acceptez de signer un mandat exclusif ou semi-exclusif cela augmente considérablement les chances de l’agent de vendre votre bien puisqu’il n’a pas de concurrence et c’est donc un vrai argument pour lui demander de baisser le montant de ses honoraires. S’il vous propose 5 % d’honoraires pour un mandat simple, il ne faut pas hésiter à lui demander de réduire ses honoraires par exemple autour de 3 %.

Par ailleurs, si vous vous situez dans une zone où il y a une forte demande immobilière et que vous savez qu’il y a une forte concurrence entre les agences, vous pouvez là aussi faire jouer la concurrence pour réduire les honoraires.

Enfin quand vous vendez un bien d’un certain prix, le travail de l’agent sera le même que pour un bien moins cher et pourtant ses honoraires seront beaucoup plus élevés. Entre un bien à 400 000 € et un bien à 900 000 € c’est le même travail et pourtant, si les honoraires sont de 5 %, dans un cas il touchera 20 000 € et dans l’autre cas 45 000 €. Il y a donc une marge de négociation.

Et les agences immobilière low-cost ou agences en ligne ?

On a vu apparaitre ces dernières années un certain nombre d’agences immobilières dont l’objectif est de proposer aux propriétaires vendeurs des honoraires moins élevés.

Parmi ces agences, on retrouve par exemple : Hosman, Liberkeys ou encore Welmo qui facturent des honoraires entre 5 000 € et 8 000 € pour une prestation de qualité.

Si vous êtes prêts à vous investir un peu dans la vente de votre bien, et par exemple à réaliser vous-même les visites qui seront organisées pour vous, des agences comme imkiz ou les Agences de Papa qui proposent des honoraires de 2 000 €. Attention dans ce cas à bien regarder les autres aspects de la prestation (qualité de service, satisfaction client, etc ...).

Comment est-ce que ces néo-agences font pour avoir des honoraires d’agence si bas tout en maintenant une bonne qualité de service ? Cela repose sur deux points principalement :
  • Le premier : ces agences sont reparties d’une page blanche et on retravaillé l’ensemble du process de vente pour l’optimiser et le digitaliser. Tout ceci s’est traduit par un gain de temps significatif sans pour autant dégrader la prestation client.
  • Le second point : du fait de leurs honoraires réduits ces agences présentent à la vente des biens qui sont affichés moins chers que ceux des agences traditionnelles (tout en maintenant le prix net vendeur). Cela leur permet d’avoir des taux de transformation de leurs mandats en vente souvent très supérieurs à ceux des agences classiques et donc des honoraires moins chers.
Enfin, pour une agence comme imkiz dont les honoraires sont de 1 990 €, le fait de déléguer au propriétaire la réalisation des visites, permet à la fois d’optimiser les coûts, de renforcer la transformation des mandats en ventes car le propriétaire est le meilleur ambassadeur de son bien et donc de proposer des honoraires les plus bas du marché et un haut degré de satisfaction client.

Alors si vous ne souhaitez pas gérer votre vente immobilière vous-même, que vous souhaitez être diffusé sur les portails d’annonces immobilières nationaux et à la plus forte notoriété, vous n’êtes pas obligés de payer les 5 % de commission qui sont classiquement proposés par les agences.

Partager sur Facebook   Partager sur Twitter   Partager sur LinkedIn

VENTE IMMOBILIERE
dès 1990 €
Liberté garantie
Paiement au succès
Trouvez un acquéreur rapidement
Economisez sur la commission d'agence
Un accompagnement de a à z pour une vente réussie au meilleur prix




Actualité de l'immobilier
Le marché immobilier en septembre 2022
La suppression des passoires thermiques
Le plafonnement des loyers à Paris
Les agences immobilières en Ligne: qui sont-elles ?
L'impact de la hausse de taux sur les prix de l'immobilier
L'impact du DPE sur les prix de l'immobilier
Audit énergétique obligatoire dès septembre 2022
La fin des passoires thermiques en 2023
Les Frais lors d'une vente immobilière
Comprendre les tarifs des agences immobilières
Le coût réel de l'immobilier entre particuliers
Reconfinement : comment poursuivre votre projet immobilier
Revue de presse
Les Agences immobilières low cost : bonne ou mauvaise affaire ?
Augmenter la valeur de son bien immobilier avant de le vendre ?
Rentrée 2019 : forte hausse de la taxe foncière
Le cap du million de ventes immobilières est dépassé pour la première fois
Dispositif PINEL, comment ça marche ?
Taux des crédits immobiliers en 2019
Faut-il encore acheter un bien immobilier à Paris ?
Les villes luttent contre les loyers élevés
Impact du grand Paris sur les prix de l'immobilier.
Récupérer et aménager ses combles en toute sécurité.
Vice caché ou dol, quelles sont les conséquences ?
La guerre est déclarée entre la FNAIM et PAP.
Simplification de l'accès au crédit immobilier en 2021
CoViD-19 - Votre projet immobilier et la crise sanitaire
CoViD-19 - Votre vente immobilière pendant le confinement
CoViD-19 - Projets immobiliers et confinement
CoViD-19 - Faut-il reporter votre projet immobilier ?
CoViD-19 - Comment signer sa vente ou sa promesse de vente chez le notaire ?
CoViD-19 - Faut-il craindre une hausse des taux d’intérêt ?
CoViD-19 - Les leçons de 4 semaines de confinement sur le marché de l'immobilier à venir

Nous utilisons des cookies pour le bon fonctionnement du site, en continuant vous en acceptez l’utilisation.       En savoir plus